PRATIQUE

Stratégies ANTISTRESS

CRÉATION

Innovation psychologique

Ipsyturn Strategia : un centre innovant et humaniste

Créée en 2019 par deux experts en restructuration cognitive, Catherine Bachelet et Ivan-Druon Note, Ipsyturn est un centre innovant en gestion du stress. Nous apprenons aux professionnels et aux particuliers à gérer leur stress avec les techniques de thérapie cognitivo-comportementales (TCC). Nous avons « démédicalisé » la pratique pour une approche plus humaine, et proposons un programme d’efficacité personnelle et une innovation psychologique.

Professionnels

Vous voulez augmenter votre rendement ?

Particuliers

Vous voulez apaiser votre souffrance ?

DÉPRIMÉ

Vous n'y arrivez pas ?

ANGOISSÉ

Vous perdez le contrôle ?

PHOBIQUE

Vous fuyez certaines situations ?

Ipsyturn vous pose des questions

1. Comment voyez-vous ce qui vous fait peur ?

2. Est-ce selon vous un point de vue ou la réalité ?

3. À quel résultat cela vous fait aboutir dans votre vie ?

Dessin : une rotation autour d'un cercle. Ipsyturn vous apprend à gérer votre souffrance en faisant tourner les questions autour de la pensée.

THÉRAPIE COGNITIVE EN 3D

... Ou comment ajouter un niveau de profondeur quand on modifie la pensée automatique négative ?

Angoisse

Ressenti négatif 50%

L’angoisse est une émotion pénible qui apparaît dans des situations désagréables (blocage dans un ascenseur,  turbulences en avion, maladie, hôpital, …). Qu’est-ce qui fait cela ? En réalité, ces situations pénibles peuvent déclencher des sensations physiques inconfortables : palpitations cardiaques, pression dans la poitrine, vertige, nausée, … Et sans nous en rendre compte, on peut accorder un sens négatif à ces sensations (« mon coeur s’emballe, donc je vais faire un infarctus et mourir ») et c’est là que l’angoisse apparaît.

Peur

Ressenti négatif 75%

La peur est salutaire quand elle permet de fuir un danger réel. Mais quand on a peur alors que nous ne sommes pas en danger, on souffre pour rien. Mais que fait-on pour souffrir comme cela alors ? En fait, on accorde une signification négative à une situation et une angoisse. Par exemple : « un jour j’étais à un concert, j’ai eu des palpitations cardiaques, j’ai cru que j’allais mourir,  donc si je retourne à un concert aujourd’hui, je vais vraiment mourir ! ». Cette peur succède à l’angoisse, et provoque l’évitement.

Évitement

Ressenti négatif 100%

L’évitement c’est fuir des situations dangereuses. Mais à quoi cela sert-il d’éviter quand il n’y a pas de danger réel ? Et bien, on évite pour diminuer une angoisse, une peur et se soulager. Mais éviter diminue t-il  l’angoisse ? NON ! Bien au contraire ! Car quand on évite, on se soulage certes sur le moment, mais en même temps, on se dit qu’on a échappé à une catastrophe. De fait, on accorde à la situation un sens encore plus catastrophique et effrayant qu’avant !